Urgence

Militer et s’engager pour la sécurité des enfants allergiques

En 2007, Mon neveu Bastien, âgé de 9 ans est décédé à la cantine de l’école, d’un choc anaphylactique. C’est suite à ce drame que j’ai rencontré l’AFPRAL. J’y ai trouvé une écoute, un soutien, des personnes qui pouvaient comprendre la « sournoiserie » de cette maladie. J’ai également découvert le rôle de l’AFPRAL, ses combats, ses victoires.

C’est en me disant « plus jamais ça » qu’au fil du temps je me suis engagée à mon tour auprès de l’AFPRAL.
Au niveau local pour commencer, en parlant tout simplement de cette magnifique association autour de moi, à l’école de mon fils, à mon médecin traitant, à notre allergologue.
Aujourd’hui j’assure la fonction de Porte Parole de l’association.
Notre association agréée par le ministère de la Santé se bat pour un accueil sécuritaire et bienveillant des allergiques, que l’on soit un enfant, un adolescent ou encore un adulte.
Il est nécessaire que chacun d’entre nous, allergique ou pas, connaisse les gestes d’urgence et l’utilisation des stylos auto déclenchants.

La Prévention des Allergies est devenue ma priorité.
En novembre 2014, une autre jeune garçon est décédé d’un choc allergique à la cantine. Sentiment d’incompréhension, d’injustice et d’impuissance, détresse des familles… Ces drames sont une abomination dans nos vies.

Nous nous devons de militer pour la sécurité des enfants allergiques,
Nous nous devons de former et d’informer le grand public car
nous sommes tous l’ange gardien de quelqu’un .

Cette nouvelle JDA, Journée du Dangers des Allergies : ANAPHYLAXIE, me touche très particulièrement.
Plus jamais ça !